Je suis éboueur et fier de l´être

Il y a quelques années, j´avais été marqué par l´interview d´un éboueur qui assumait pleinement son métier - éboueur, donc - sans chercher à se faire appeler agent d´entretien ou employé municipal, en dépit de la mauvaise réputation de la profession : grèvistes, sales, fainéants, bons à rien, etc.

Le gars aimait son job et y trouvait du sens : nettoyer après une belle fête bien arrosée, aider les personnes âgées à rentrer leurs poubelles ou encore participer à un nouveau départ (quand on jette les affaires de son ex par exemple!). 

J´ai repensé à cet article cette semaine suite à une conversation avec une enseignante très professionnelle qui me disait que le terme institutrice n´existait plus.

Moi : "On dit plutôt professeure des écoles ?"

Elle : "Oui, moi je m´en fiche mais certains instits sont un peu susceptibles avec ça car on touche à leur statut donc, certains, mais pas tous, te reprennent quand tu te trompes."

Mes anciens collaborateurs dans les grands magasins du début de ma carrière préfèraient aussi se présenter comme conseillers de vente plutôt que vendeurs.

Tout ça m´inspire deux choses : 

1. En France, le nom d´un métier est important, car les métiers de service ne sont pas très bien considérés. Donc en tant que patron, ou même client, quand vous vous adressez à un professionnel, utilisez le terme souhaité par la profession.

2. Pourtant, les vrais pros du service, ceux qui ont ça dans le coeur et les tripes, ceux que j´appelle les Proclients, s´en moquent. Ils aiment tellement leur métier qu´ils ne se formalisent pas si on les appelle éboueurs, institutrices, flics ou matons. Ils en sont même fiers.

Tout ça peut paraître anecdotique mais j´y vois une application au moins, au moment d´un recrutement :

"Mademoiselle, pourriez-vous me parler de votre métier de vendeuse chez Leroy Merlin ?".

Si la candidate tique ou vous rectifie, il est sûrement intéressant de creuser un peu le sujet, afin de savoir si elle est simplement précise ou si elle a un peu honte de son métier... qui consiste à servir les autres.

Et vous, comment aimez-vous être appelé dans votre métier ? 

Si vous souhaitez travailler cette question avec vos équipes, en salle ou online, je peux vous aider, contactez-moi.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés