Bichonner, c´est moins cher que la pub

Facebook, Youtube, Instagram, Twitter, LinkedIn, Google... en plus de la télé, de la radio, de la presse, du sponsoring, etc. Ces dernières années les options se sont multipliées pour faire de la publicité. Ces médias ont un poids financier important dans un budget - et potentiellement infini -  à la fois pour payer ces entreprises mais aussi pour le temps nécessaire à leur maîtrise. Et la croissance organique, trop lente, ne suffit plus.

"En moyenne, le coût des publicités online a augmenté de 12% en 2 ans, 5 fois plus que l´inflation" selon une étude de Adobe Digital Insights, fin 2019. Bonne nouvelle pour Google ou Facebook mais pas pour nous.

Combien de fois avez-vous fait une publication ou une pub qui ne vous apporte aucun client ? Souvent, je sais, moi aussi.

Alors pourquoi chercher de nouveaux clients alors que nous en avons déjà que nous ignorons ? Explorons-nous déjà tout le potentiel de nos clients actuels ?

1. Rappelons nos clients, ils ont peut-être de nouveaux besoins ou des besoins complémentaires, proposons leur des solutions. Bref, prenons des nouvelles, surtout en cette période de crise. Ils nous connaissent déjà, nous n´aurons pas besoin de les convaincre. 

2. A chaque interaction, bichonnons nos clients, faites ce que nos concurrents ne font pas. Ils seront tellement étonnés qu´ils vont en parler à leurs proches et à leurs collègues et nous amener de nouveaux clients gratuitement.

Oui, gratuitement.

Bref, dépensons un peu moins en pub + bichonnons un peu plus nos clients = Gagnons certainement plus.

Que faites-vous pour augmenter votre panier moyen ou créer de la récurrence avec vos clients ?

Si vous souhaitez travailler cette question avec vos équipes, en salle ou online, je peux vous aider, contactez-moi.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés